Un Guide Complet sur Quand Escalader Le Mont Kilimandjaro.

Un Guide Complet sur Quand Escalader Le Mont Kilimandjaro : Alors, vous avez décidé de relever le défi d’escalader le plus haut sommet d’Afrique ?Pour rendre votre escalade sur le Mont Kilimandjaro beaucoup plus plaisante, il va falloir envisager d’y aller au bon moment de l’année dans le but d’éviter les situations désagréables, tout en s’assurant que les conditions météorologiques vous conviennent.

Techniquement, il est possible de parcourir le mont Kilimandjaro en Tanzanie toute l’année, néanmoins, certains mois sont caractérisé par un temps plus froid, plus de pluie et potentiellement beaucoup de neige au sommet.

Généralement, on recommande d’escalader le Mont Kilimandjaro pendant les périodes les plus chaudes et les plus sèches de l’année, donc de décembre à mi-mars et de mi-juin à la fin d’Octobre.

Toutefois, bien que ces mois-ci soient considérés comme les meilleures saisons pour escalader la montagne en termes de météo, ce sont aussi les mois les plus fréquentés.

Ici, nous vous expliquons les différentes saisons convenables pour gravir le Kilimandjaro, en donnant les possibilités, les informations sur les périodes les plus propices, ainsi qu’autres éléments importants à considérer afin que vous puissiez planifier le meilleur moment pour entreprendre cette aventure en montagne.

Escalade du Kilimandjaro en Janvier et Février . Un Guide Complet sur Quand Escalader Le Mont Kilimandjaro

Janvier et février sont deux des meilleurs mois pour escalader le mont Kilimandjaro et donc aussi les plus fréquentés par les touristes. Ce sont les mois les plus chauds, vous pouvez donc vous attendre à un ciel clair et ensoleillé le matin et le soir, mais des nuages ​​peuvent apparaître l’après-midi et il risque de pleuvoir.

Escalade du Kilimandjaro en Mars, Avril et Mai

La longue saison des pluies commence vers fin mars et se poursuit jusqu’au début juin. Nous ne recommandons pas l’ascension du Kilimandjaro pendant cette période, car les sentiers peuvent être très humides, boueux et enneigés.

Faire de l’escalade sous la pluie risque d’être déplaisant et cela signifie que la vue sera moins spectaculaire et donc vous n’aurez pas l’occasion tant rêvée de capturer votre expérience en prenant de magnifiques photos.

Cependant, choisir de faire votre randonnée durant cette période de l’année peut s’avérer être une bonne idée car les sentiers seront moins fréquentés. Et pour des personnes qui souhaitent ajouter un détail supplémentaire à cette expérience, cette période de l’année reste une bonne option car la neige offre des paysages magnifiques.

Escalade du Kilimandjaro en Juin

Juin voit la transition de la saison des pluies à la saison sèche, donc ce mois a tendance à être beaucoup plus sec que mars, avril et mai.

Cependant, vous devez vous préparer aux températures froides et le ciel est généralement encore nuageux, ce qui signifie que la vue ne sera pas aussi impressionnante que d’habitude.

 

Les conseils du guide Laba Africa.

Nous avons fait une randonnée en juin et le temps était superbe. En allant plus loin dans la montagne, le climat devient assez chaud et humide, mais une fois les nuages traversé, le ciel reste dégagé le jour comme la nuit.

L’ascension finale est vraiment la plus difficile et vous la faites la nuit. Nous n’avons rencontré de neige et de glace qu’après Stella Point, ce qui est d’ailleurs une observation assez désolante sur le réchauffement climatique

Escalade du Kilimandjaro en Juillet, Août, Septembre ou Octobre

De juillet à fin octobre, les conditions sont généralement plus froides, mais beaucoup plus sèches que les mois précédents.

Bien qu’il y ait un risque de pluie tout au long de l’année, en particulier lorsque vous traversez la forêt tropicale et les terrains tourbeux, les précipitations sont généralement faibles et peu fréquentes.

Généralement vous serez plus à l’aise en évitant les endroits humides et cela rendra la randonnée encore plus gaie.

Un autre avantage de faire de la randonnée pendant ces mois est que vous aurez un ciel clair et ensoleillé et des vues spectaculaires.

L’inconvénient de la randonnée pendant ces mois est que les sentiers peuvent devenir très fréquentés, mais certaines personnes en profitent pour discuter et tisser des liens avec d’autres touristes dans les campings. Après tout, l’esprit d’équipe est toujours primordial si l’on souhaite arriver au sommet.

Escalade du Kilimandjaro en Novembre et Décembre

La courte saison des pluies en Tanzanie commence début Novembre et se poursuit jusqu’à début décembre.

Les pluies dans les après-midis sont courantes, mais vous pouvez vous attendre à un ciel clair le matin et le soir. Novembre n’est pas considéré comme un mois idéal pour parcourir le mont Kilimandjaro, car les conditions peuvent être très humides, boueuses et glissantes.

La courte saison des pluies s’étend souvent jusqu’en décembre, mais c’est toujours une période assez populaire pour gravir le mont Kilimandjaro.

Escalade du Kilimandjaro pendant la pleine lune

Lors d’une pleine lune, le sommet du Mont Kilimandjaro est particulièrement beau. Les glaciers sont éclairés par la lune brillante et les vues sont absolument magnifiques.

Un autre avantage de la randonnée en cette période de l’année est que le clair de lune améliorera votre visibilité tout au long de votre randonnée, surtout lors de votre dernière ascension vers Uhuru Peak.

Bien qu’il ne soit pas nécessaire d’atteindre le sommet à la date exacte de la pleine lune pour profiter du clair de lune, de nombreuses personnes souhaitent tout de même atteindre Uhuru Peak lorsque la lune est à son maximum.

Si vous souhaitez atteindre le sommet à la pleine lune, une ascension de sept jours doit commencer cinq jours avant la date de la pleine lune et une ascension de huit jours doit commencer six jours avant la date de la pleine lune. Réservez bien à l’avance, car seul un nombre limité de personnes est autorisé à avoir accès à la montagne et ces dates sont très populaires.

Sur ce, si vous recherchez une randonnée plus calme – et un ciel plein d’étoiles brillantes – nous vous recommandons d’éviter complètement la période de pleine lune.

 

Autres choses à considérer pour votre randonnée au Kilimandjaro

Bien sûr, la période de l’année et les conditions météorologiques ne sont pas les seuls facteurs à prendre en compte lorsque vous commencez à planifier votre ascension du plus haut sommet d’Afrique.

Voici quelques variables supplémentaires sur lesquelles vous voudrez peut-être en savoir plus avant de décider du meilleur moment pour gravir le Kilimandjaro :

Choisir le meilleur itinéraire du Kilimandjaro

Les trois routes les plus populaires du Kilimandjaro sont la route Machame, la route Lemosho et la route Rongai. Chacun de ses routes a ses avantages et ses inconvénients :

La Route Machame

La route Machame est populaire, elle offre une durée de randonnée plus courte mais plus difficile, ainsi que des paysages époustouflants lors de l’ascension du pic Uhuru.

Lisez notre itinéraire complet du Mont Kilimandjaro Machame randonnée pour en savoir plus.

La route Lemosho

La route Lemosho est plus longue, plus progressive et aussi moins populaire, mais certainement pas moins belle, c’est pourquoi nous recommandons fortement cette route à ceux qui veulent relever le défi du Kilimandjaro, surtout si vous avez une expérience limitée en randonnée.

Lisez notre itinéraire complet du Mont Kilimandjaro Lemosho randonnée pour plus de détails.

La route Rongai

La route éloignée de Rongai s’approche du sommet par le nord, du côté kenyan du Kilimandjaro. Moins populaire, avec des options d’ascensions plus rapides ou progressives, vous verrez ainsi de gros gibier, comme l’antilope, l’éléphant et le buffle.

Contactez-nous directement pour vous renseigner sur cet itinéraire.

En savoir plus sur les avantages et les inconvénients de chaque itinéraire en lisant notre guide complet sur la façon de choisir le meilleur itinéraire du Kilimandjaro pour votre randonnée.

La route Marangu

Connue sous le nom de route “Coca-Cola”, la route de Marangu est un trek classique sur le mont Kilimandjaro. C’est l’itinéraire le plus ancien et le mieux établi. Beaucoup choisissent la route Marangu car elle est considérée comme la voie la plus facile de la montagne, compte tenu de sa pente douce. C’est aussi le seul itinéraire qui propose des cabanes de couchage dans des logements de type dortoir.

Le nombre minimum de jours requis pour cet itinéraire est de cinq, bien que la probabilité de réussir à atteindre le sommet au cours de cette période soit assez faible. Il est fortement recommandé de passer une journée d’acclimatation supplémentaire sur la montagne lors de l’ascension du Kilimandjaro en empruntant la route de Marangu.

Préparer votre randonnée au Kilimandjaro

L’ascension du mont Kilimandjaro figure peut-être sur la liste de souhaits de nombreux voyageurs (plus de 30 000 personnes grimpent au sommet chaque année), mais ce n’est pas une mince affaire et il est essentiel que vous soyez préparé.

Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer, mais pour plus d’informations sur la façon de vous préparer pour votre aventure en montagne, nous vous recommandons de lire notre guide du débutant sur la randonnée du Kilimandjaro.

Entraînement de fitness

Entraînez votre force et votre endurance aussi longtemps à l’avance que possible, en vous concentrant sur le conditionnement de vos jambes, la préparation de votre système cardiovasculaire, de vos muscles et de vos articulations.

 

Malaise de l'altitude

Le facteur le plus courant qui empêche de nombreux alpinistes d’atteindre le sommet n’est pas la condition physique requise pour la randonnée, mais le mal de l’altitude (l’incapacité de s’acclimater à la haute altitude). Cela peut être provoqué par une ascension trop rapide, c’est pourquoi nous recommandons l’ascension plus progressive de la route Lemosho.

De plus, gardez à l’esprit que le risque de mal de l’altitude augmente si vous souffrez déjà d’un rhume ou de la grippe, alors assurez-vous d’être en bonne santé avant de faire vos réservations.

Équipement de randonnée

Le matériel de camping et la nourriture sont fournis et transportés par les porteurs, mais il est sage d’investir et d’apporter du matériel de randonnée de qualité (vêtements, chaussures, etc.) afin d’avoir les meilleures chances d’atteindre le sommet et de profiter de la randonnée – il n’y a rien de pire que des cloques.